Le secteur belge du traitement et du recyclage des déchets supporte 'Don't miss the call' de Proximus et Umicore

Les vieux gsm méritent une seconde chance

Bruxelles, 31 janvier 2020 – Aujourd'hui, environ 35% de tous les déchets électr(on)iques sont recyclés à l’échelle européenne. Mais il s'agit rarement de vieux téléphones portables. Sur ce total, seuls 5 % seraient collectés et recyclés. Des initiatives telles que ‘Don’t miss the call’ de Proximus et Umicore pour augmenter ce chiffre ne peuvent qu'être saluées par le secteur belge du traitement et du recyclage des déchets.

En Belgique, une famille possède en moyenne 77 appareils électr(on)iques, dont pas moins de 10 ne seront plus jamais utilisés ! Parmi ces vieux appareils, il y a aussi beaucoup de portables usés. Et c'est bien dommage. Parce que ces vieux téléphones portables contiennent beaucoup de matériaux précieux tels que l'or, l'argent, le cobalt, le gallium ...

Proximus et Umicore lancent actuellement avec ‘Don’t miss the call’ une grande campagne de collecte de ces vieux portables afin que ces précieux matériaux puissent être récupérés et utilisés comme matières premières pour de nouveaux produits.

En tant que fédération belge du secteur du traitement et du recyclage des déchets, go4circle ne peut qu'accueillir de telles initiatives. « Beaucoup de nos membres s'engagent au quotidien dans la collecte, le tri et le traitement des déchets d'équipements électriques et électroniques », déclare Stany Vaes, directeur général de go4circle. 

Parmi eux figurent également des membres qui se concentrent spécifiquement sur la valorisation des DEEE :

  • Réparation : des entreprises comme le groupe Wilmet trient les appareils électr(on)iques collectés dans l’optique de les remettre sur le marché après réparation. 
  • Réutilisation : certains déchets d’équipements électr(on)iques sont encore parfaitement utilisables. Des membres de go4circle tels que ASmartWorld et Out of Use effectuent toute une batterie de tests pour déterminer les appareils collectés qui sont encore parfaitement adaptés au marché de seconde main.
  • Recyclage : lorsque la réparation et la réutilisation ne sont plus à l’ordre du jour, des entreprises comme Coolrec et SIMS Recycling Solutions démantèlent les appareils afin d'en récupérer les matériaux précieux et de les transformer en matières premières pouvant être utilisées dans la production de nouvelles applications.

Avez-vous encore chez vous un vieux portable ou d'autres appareils électroniques que vous n'utilisez plus ? Emmenez-les dans une entreprise de recyclage de votre quartier ou au parc de recyclage.