Le belge recycle 1 bouteille de vin chaque semaine

Le recyclage du verre pétillera en cette fin d’année !

Bruxelles, le 23 décembre 2019 – Les fêtes approchent, les bulles sont à l’ordre du jour, mais pas uniquement celles qui pétillent ! Par le recyclage du verre, chaque année les belges permettent d’économiser l’équivalent de la pollution de près de 200.000 voitures en se rendant dans les points de collecte de leur quartier.

En 2019, les quatre installations de tri et de recyclage du verre en Belgique ont recyclé plus d’un ½ million de tonne de verre creux (ou l’équivalent d’une bouteille de vin par belge par semaine) provenant de Belgique ou de l’étranger. Grâce à l’utilisation de cette matière recyclée, les verriers peuvent économiser des ressources naturelles (le sable) mais également profiter d’économie d’énergie puisque le groisil fond à une température inférieure aux matières premières vierges. On peut estimer ainsi que le recyclage belge permet de compenser la pollution annuelle de 198.000 voitures.

« Le verre est un des rares matériaux à pouvoir être recyclé à l’infini, mais la qualité exigée par les verriers est de plus en plus contraignante. Nous insistons donc pour n’avoir jamais de porcelaine, de cristal ou du verre vitro-céramiques (thermo-résistant) dans nos bulles » explique ainsi Stany Vaes, Directeur général de go4circle.

Défi 2020 : plus d’éco-design dans les emballages !

La Fédération vient de lancer une vaste étude, soutenue par l’administration fédérale de l’environnement pour identifier les emballages en verre qui constituent des freins au recyclage. « Nous constatons déjà que, en dépit d’investissements dans des nouvelles technologies (dernières machines de tri optiques LED) certains emballages teintés sombrement dans la masse, peints, ou munis d’un manchon en plastique trop bien collé, posent des problèmes. Nous espérons que les producteurs seront ouverts à une discussion pour se remettre encore en cause. »