... en développant l’économie circulaire en Belgique

Feuille de route « Ensemble, faisons tourner l’économie » (2016)

Les SPF Economie, SPF Santé Publique (DG Environnement) et l’Institut Fédéral de Développement Durable (IFDD) ont établi le 30 octobre 2019 un bilan comprenant 21 mesures à mettre en œuvre pour la feuille de route. « Ensemble, faisons tourner l’économie », destinée aux membres de la Sous-Commission « Economie circulaire » du CCE et aux membres du Groupe de Travail « Normes de produits » du CFDD. Les recommandations sont consacrées à l’importance du design des produits, à l’influence de l’Etat sur le marché durable et au développement de la transmission de l’information.

Modèle « Product as a service » - Ecofonctionnalité

De nouveaux modèles économiques seront développés afin de fournir des services plutôt qu’un simple produit. Afin de faciliter le recyclage, la conception des produits / installations a été analysée dans le cadre d’un projet pilote visant à identifier les aspects à modifier. Ce projet a été réalisé par le SPF Santé Publique (DG  Environnement) en 2018/2019 en partenariat avec une entreprise fournissant des systèmes d’éclairage. L’objectif est de changer le business model d’une partie de la gamme de cette entreprise en adoptant le modèle de vente de service tout en restant propriétaire de l’installation. Dans ce cadre, le design des produits a été analysé afin de concevoir des produits faciles à récupérer et à réutiliser ultérieurement. Un guide sur l’utilisation rationnelle des ressources a été élaboré mais il n’est pas encore publié. 

Fin des micro-plastiques primaires

A partir du 31 décembre 2019, les microbilles de plastique dans les produits cosmétiques à rincer (savons, gommages, etc.) et les produits bucco-dentaires, seront supprimées. De nouvelles interdictions seront identifiées sur d’autres produits.

« Contenu recyclé » en plastique

Une nouvelle méthode du bilan massique sera développée par la Commission européenne dès début 2020  dans le cadre de la mise en œuvre de la Directive « Single Use Plastic ».

L’IFDD a participé au comité d’accompagnement d’une étude financée par l’OVAM sur la politique d’achat public. Cette étude identifie le taux de matière plastique recyclée à intégrer dans les évaluations des marchés publics. L'accent est mis sur les produits en plastique utilisés par les institutions gouvernementales, de préférence fabriqués sur le marché flamand ou belge. 

Potentiel économique de l’Etat

Les administrations publiques (Service Public Fédéral Finances, Institut Fédéral pour le Développement Durable) représentent des acteurs, offrant des opportunités de développement de l’économie circulaire. Dans ce cadre, une étude sera disponible fin novembre 2019. Elle comportera des recommandations concrètes, réalistes et faisables à entreprendre permettant au SPF Finances d’opérer des choix/définir des actions concrètes à mettre en œuvre pour développer l’EC dans ses activités en général et ses processus de gestion en particulier.

Critères de réparabilité et de recyclabilité

La directive Ecodesign a été mise en avant à travers la définition des normes relatives à la réparabilité et à la recyclabilité. Ces normes seront approuvées et publiées début 2020. Le développement d’une stratégie pour une l’information des consommateurs doit encore être approfondie.

Veille stratégique dans les centres de recyclage

Une attention particulière a été accordée, dans ce document, aux centres de recyclage. Deux groupes de travail réunissant les fédérations DETIC (cosmétiques, des détergents et colles), FEVIA (alimentation), Comeos (Commerce et distribution) et Agoria, ont été mis sur pied suite aux résultats d’une étude sur les obstacles techniques et économiques au recyclage. L’objectif est de proposer des actions d’amélioration du design de certains produits. 

Centre de connaissance en économie durable

Créé en 2016, le CCEDA a pour objectif d’aider les entreprises et les consommateurs à s’inscrire dans la transition vers une économie durable et circulaire. 

Indicateurs sur les performances en développement

Le bureau fédéral du Plan suit 51 indicateurs de développement durable, dont 15 pour l’économie circulaire. Au niveau européen, les progrès des Etats membres sont mesurés annuellement selon 10 indicateurs.

Il est clair que ce bilan montre la volonté de l’Etat de se positionner comme un acteur qui stimule la politique de l’économie circulaire. Go4circle continuera à défendre sa position, notamment en ce qui concerne l’éco-design.

Vous trouverez le rapport 'Ensemble, faisons tourner l’économie' ici.