Le Parlement européen approuve l'utilisation obligatoire du plastique recyclé 28-03-2019

Hier, le Parlement européen a adopté une directive qui oblige notamment les producteurs à utiliser au moins 25% de plastique recyclé dans leurs emballages en plastique pour boissons à partir de 2025. Le secteur du recyclage et de la gestion des déchets se réjouit de cette décision : "Grâce à l’engagement de deux députés belges, le recyclage gagnera encore en importance dans les années à venir".
 
Hier, les députés du Parlement européen ont fait entrer l'Union européenne dans l'ère du plastique propre. Ils ont approuvé la directive sur les plastiques à usage unique à une large majorité. 
 
Cette nouvelle directive prévoit l’interdiction, dès 2021, de dizaines de produits en plastique (cotons-tiges, pailles, couverts jetables par exemple) dans l'UE.
 
Par ailleurs, les producteurs d'emballages en plastique pour boissons  sont contraints d’utiliser au moins 25 % de plastique recyclé dans leurs bouteilles en PET à l’horizon 2025. D'ici 2030, cette obligation sera même étendue à 30 % de matériaux recyclés dans tous les types d'emballages en plastique pour boissons.
 
Cette directive  -dont le mérite revient en grande partie à deux députés européens belges : Mark Demesmaeker (N-VA) et Frédérique Ries (MR)- est accueillie très favorablement par la fédération sectorielle go4circle. Selon la fédération du secteur belge du recyclage et de la gestion des déchets, cette obligation donnera une impulsion majeure au marché du recyclage. "Cela fait plusieurs années que nous trions soigneusement les différents flux de déchets. Et nous le faisons bien. Mais tous ces efforts ne porteront leurs fruits que si nous recyclons ces flux distincts et pouvons les remettre en circulation en tant que nouveaux matériaux ", déclare Stany Vaes, Directeur Général de go4circle.
 
C’est encore trop peu le cas de nos jours. Mis à part quelques précurseurs comme Spadel, Chaudfontaine, Bar Le Duc et récemment Evian, peu de producteurs ont manifesté leur intérêt pour l'utilisation de plastique recyclé dans leurs produits. Cela va changer désormais avec l'adoption de cette directive européenne. "L'obligation d'utiliser des matériaux recyclés donnera un élan au marché du recyclage et stimulera les investissements dans ce secteur. Elle marquera également un tournant. Les mentalités évolueront de plus en plus vers le recyclage, y compris pour d'autres matériaux. En d'autres termes, cette décision orientera notre économie vers la circularité ", conclut Stany Vaes.